Vous êtes la flamme à l'extrémité de la bougie

Publié le 20 Juin 2011

Bougie de la PaixVous êtes la flamme à l'extrémité de la bougie : Méditation pour le 100ème jour après le tsunami


Il y a exactement trois mois que le tsunami a frappé la côte nord-est du Japon. Respirons en pleine conscience, revenons en nous-mêmes afin de faire un avec les victimes directes de cette gigantesque catastrophe. Disons à nos amis qui sont là-bas, ceux qui ont survécu à la catastrophe, que nous sommes avec eux, que nous souffrons avec eux, et que nous avons besoin de leur courage et de leur persévérance afin de garder espoir.
 
Pendant la guerre au Vietnam, j’ai traversé moi-même de nombreux moments de désespoir. Le village de Tra Loc, près de la zone démilitarisée qui séparait le Nord et le Sud-Vietnam, a été reconstruit par nos travailleurs sociaux Bouddhistes, après avoir été détruit par les bombardements américains pour la seule raison qu'il avait été occupé temporairement par les combattants du Nord. Nos jeunes travailleurs monastiques et laïcs l’ont alors reconstruit, avant de le voir détruire une seconde fois. «Allons-nous le reconstruire à nouveau » demandèrent-ils alors ? «Oui, nous devons le reconstruire», répondis-je. Le village de Tra Loc a été détruit cinq fois, et nous l’avons reconstruit cinq fois. Nous devions le faire, parce que sinon nous aurions laissé le désespoir nous envahir. Puis les jeunes sont venus vers moi et me demandèrent : «Thay, pensez-vous que la guerre prendra fin un jour » ? Nous n’avions alors vu aucun signe nous disant que la guerre touchait à sa fin. On ne pouvait pas encore voir le bout du tunnel. Mais afin de nous protéger du désespoir, je leur ai dit : «Mes amis, le Bouddha a dit que tout est impermanent. La guerre aussi est impermanente. Elle ne pourra pas durer éternellement. Elle prendra fin un jour. Alors ayons confiance dans le Bouddha ».

S'il vous plaît, chers frères et sœurs, ne perdez pas espoir. Nous sommes conscients que vous faites de votre mieux. Non seulement pour vous, mais pour vos enfants, pour votre peuple, et aussi pour nous. Nous avons également besoin d'espoir. Votre courage et votre compassion vont nous aider à conserver notre humanité et notre espérance. La situation est vraiment difficile. Mais le monde est avec vous. Nous sommes avec vous. Le tsunami nous a tous frappés. Vous êtes la flamme à l'extrémité de la bougie. C’est chaud. Cette chaleur nous rappelle à tous que la Terre mère appelle à l'aide. Et vous faites briller la lumière pour nous tous. Nous avons besoin de la lumière afin de ne pas être entraînés dans le royaume des ténèbres et de l'oubli. Vous êtes les enfants du Bouddha, les enfants de Dieu. S'il vous plaît permettez à votre compassion et votre courage d'être votre guide. Nous avons besoin de vous. Et nous essayons d'être présents pour vous de toutes les manières possibles. Chers frères et sœurs du monde entier, s'il vous plaît revenez à votre respiration. Respirerons ensembles en pleine conscience afin d’être conscients de ce qui se passe, et de tenter de faire de notre mieux pour préserver notre humanité.

 

Thich Nhat Hanh

Rédigé par Chemindeveil

Repost 0
Commenter cet article

guillaume 27/06/2011 10:49


Merci Thay, à bientôt j'espere ...