Jean-Louis

Publié le 18 Décembre 2015

Jean-Louis

Chères amies, Chers amis, Chère Sangha

C'est avec tristesse que nous venons d'apprendre le départ soudain de notre amis Jean-Louis de la Sangha "Rivière du Cœur" (Grenoble).

En sa mémoire, et en soutiens avec ses proches, Nicole sa compagne, nous vous proposons une méditation collective ce dimanche 20 Décembre à 20h00, avec une bougie et un bâton d'encens, et ce pendant 20 mn.

La cérémonie aura lieu mercredi 23 décembre à 15h45 au centre funéraire de Grenoble (Pompes funèbres intercommunal, à côté du CHU), ensuite aura lieu la crémation à 17h15 à St Martin d'Hères. Un temps ensemble est prévu après.

Vous pouvez, si vous le désirez, laisser un commentaire en bas de page pour lui rendre hommage.

Sans venir, Sans partir,

Rédigé par Chemindeveil

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jacqueline Thouvenot 23/12/2015 15:56

chers Jean Louis,
Ton sourire reste à jamais gravé dans mon coeur. Ta bienveillance, cette douce tranquillité qui m'apportait réconfort lors de nos partages et notre engagement commun à Tréminis.
Tu vas me manquer.
Pensées de soutien pour toute ta famille et amis proches

Benedicte Genot 22/12/2015 15:58

Jean-Louis..
je sais combien les mots sont parfois maladroits ou limitants... je choisis donc celui qui résume ce que je garde de toi: sourire, bienveillance, accueil, guide rassurant en montagne....
merci d'avoir été sur mon chemin...
J'écoute 'nos absents' de Grand Corps Malade, qui parle si bien de ce départ..
Nicole, je pense beaucoup à toi et t'envoie douceur et confiance.. chaleureuse étreinte de Belgique...

Christian Naessens 21/12/2015 06:48

J'ai beau savoir qu'il n'y a pas d'échappatoire ni à la maladie, ni à la vieillesse, ni à la mort, le départ brutal de Jean-Louis me laisse dans la peine.
Jean-Louis, Nicole, vous aviez et vous gardez plus que jamais une place dans mon coeur.
En lien avec vous et avec votre famille.

Sylviane 19/12/2015 19:33

''Quelqu'un meurt, et c'est comme des pas qui s'arrêtent
Mais si c'était un départ vers un nouveau paysage...
Quelqu'un meurt, et c'est comme une porte qui claque,
Mais si c'était un passage s'ouvrant sur d'autres paysages...
Quelqu'un meurt, et c'est comme un arbre qui tombe,
Mais si c'était une graine germant dans une terre nouvelle...
Quelqu'un meurt, et c'est comme un silence qui hurle,
Mais s'il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie...''

geneviève 19/12/2015 17:50

Je pleure , je suis triste pour Jean Louis mais aussi pour Nicole. Nous avons partagé souvent et je ne t'oublierai jamais. Grand frère toujours disponible, gai, souriant, attentif aux autres. Tu vas me manquer, nous manquer. Pensées de soutien à toute ta famille et amis proches.